Productions végétales

La production végétale guyanaise hors abattis concerne environ 350 exploitations maraîchères et fruitières réparties en 3 pôles villageois : Javouhey dans l’Ouest, Cacao et Régina dans l’Est.
La couverture de la demande locale est comprise entre 70 et 80%.

Les productions végétales guyanaises en 2016 en grand format (nouvelle fenêtre)
Les productions végétales guyanaises en 2016

On observe une très grande fluctuation des prix au cours de l’année liée à la forte saisonnalité des récoltes.

Evolution du prix des citrons et salades sur le marché de Cayenne en 2016 en grand format (nouvelle fenêtre)
Evolution du prix des citrons et salades sur le marché de Cayenne en 2016

Les immigrants H’mongs, réfugiés venus du Laos à partir de 1977, forment la majorité des maraîchers et arboriculteurs de Guyane et approvisionnent directement les divers marchés hebdomadaires du territoire.

La présence d’un polder rizicole à Mana sur plus de 4.000 ha est à noter. Le secteur fait actuellement l’objet d’études sur son devenir pour intégrer l’ensemble des spécificités de la commune et les différentes options possibles (filière riz, nouvelle filière, aquaculture, projet élevage, volet biomasse).

Enfin la Guyane compte 60 producteurs de canne à sucre, pour 200 ha en production et l’unique rhumerie de Guyane est située à Saint-Laurent-du-Maroni.




URGENT : Dispositif Calamités Agricoles 2022 - date limite dépot 04 octobre 2022

publié le 13 septembre 2022

Le ministre des outre-mer a autorisé l’intervention du fonds de secours pour indemniser les agriculteurs sinistrés suites aux fortes pluies qui ont impacté le département de la Guyane sur la période du 15 février au 25 mars 2022 et ont causé dans les exploitations agricoles des pertes importants de production et des pertes de fonds.

Le préfet de La Guyane a pris un arrêté de reconnaissance de calamités agricoles le 24 août 2022 pour toutes les filières agricoles sur les 17 communes suivantes : Apatou, Cayenne, Grand-Santi, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Montsinéry-Tonnégrande, Maripasoula, Matoury, Papaïchton, Régina, Rémire-Montjoly, Roura, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary.

Les agriculteurs sinistrés sont invités sans attendre à procéder à leur demande d’indemnisation.

Le dossier de déclarations, la notice de constitution du dossier et l’attestation de non assurance du bâtiment sont téléchargeables :

Attestation sur l’honneur : batiment non assure (format pdf - 457.1 ko - 26/08/2022)
Notice declaration calamites agricoles 2022 (format pdf - 1.2 Mo - 26/08/2022)
Formulaire declaration calamites agricoles 2022 (format pdf - 1.3 Mo - 26/08/2022)


Les dossiers, complétés et accompagnés des pièces demandées, doivent être adressés à la DEAAF, directement dans ses locaux ou par voie postale ou par voie électronique à l’adresse : 

DEAAF/Service de l’Économie Agricole et de la Forêt (SEAF)
Avenue du Général Virgile
97300 Cayenne

veille-economique-deaaf-973@guyane.pref.gouv.fr.

La date limite de dépôt des dossiers est le 04 octobre 2022 à 12 h.