Comité de la transformation agricole des outre-mer : l’agriculture guyanaise rédige ses plans de filière

publié le 3 mars 2022 (modifié le 13 mai 2022)

Entre 2020 et 2021, différents comités locaux ont été réunis par le Préfet de Guyane afin d’établir des feuilles de route pour améliorer la souveraineté alimentaire du territoire d’ici 2030, en collaboration avec la CTG, la chambre d’agriculture de Guyane, l’INTERVIG et l’IFIVEG. Les interprofessions animales et végétales ont rédigé leur plan de filière et la chambre d’agriculture a pu exprimé le besoin du territoire en accompagnement technique agricole.

Les objectifs guyanais sont ambitieux :

  • pour les productions animales, passer de moins de 10 % à 20 %, ce qui implique une augmentation de production de 150 % du fait de la démographique ;
  • pour les productions végétales, atteindre 80 % de pour les fruits et légumes en vente directe, en GSM et pour la RHD, contre aujourd’hui un taux de couverture d’environ 80 % uniquement pour la vente directe au consommateur ;
  • développement de nouvelles filières innovantes et à forte valeur ajoutée comme le wassaï.

Une synthèse a été envoyée au ministère de l’agriculture et de l’alimentation et au ministère des outre-mer le 5 octobre 2021.

Ces travaux permettront d’alimenter les politiques publiques à venir et leur évolution, notamment en ce qui concerne le fond POSEI.